Debriefing de l’intervention Odeurs de gaz au Collège Jean Claude Ruet

 
 Comme convenu, une rencontre, sous l'autorité du Maire, entre les responsables du collège et les sapeurs pompiers a eu lieu le lundi 7 avril à 14 h 15 au collège.

Madame Lamaison, principal du collège, assistée de Mme Portier recevait Mr le Maire Pierre Savoye accompagné du lieutenant Noël Bulliat, commandant des opérations de secours de cette intervention.

La chronologie du travail des sapeurs pompiers et les directives opérationnelles imposées par le service départemental d'incendies et de secours, nécessitent quelques éclaircissements.

Des rumeurs ont été rapportées au responsable du collège et méritent d'être démenties. En effet, comme précisé dans le rapport d'intervention,

  • Tous les élèves étaient présents au rassemblement dans la salle des sports.
  • Il n'y a pas eu de détérioration de l'installation de gaz, mais une odeur provenant des égouts.

Le développement du travail, tel que l'impose le règlement de la directive opérationnelle pour odeur de gaz est :

  • Evacuation totale de tout l'établissement puis mise en sécurité et prise en charge effectuées par le personnel enseignant.
  • Périmètre de sécurité mis en place avec l'aide de la gendarmerie
  • Protection incendie
  • Reconnaissance de l'établissement avec un appareil de mesure d'explosimètrie en commun avec les agents GDF

Au final, dans ce cas, on a assisté à un déploiement de moyens important en pompiers, gendarmerie et GDF pour une origine d'odeur de gaz banale.

Après un dialogue très constructif, il a été décidé de travailler en commun pour améliorer les quelques points faibles et parfaire la qualité des éventuels futurs secours :

  • Formation du personnel enseignant et des délégués de classe
  • Information sur le fonctionnement des sapeurs pompiers
  • Respect du règlement de l'établissement et du civisme pour les élèves

Une intervention dans ce genre d'établissement (400 élèves) demande une rigueur et des mesures de sécurité exemplaires.

Malgré les difficultés rencontrées, l'opération des secours s'est déroulée dans de bonnes conditions.


Noël BULLIAT

Commenter cet article